Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même.

Nicolas Bouvier

 

AGATHE

Je pense que tout enfant rêve de partir à l’aventure et de vivre un grand voyage. Cependant, une fois adulte, ce rêve a tendance à s’éloigner et est progressivement remplacé par la raison, la peur et le devoir.

Le déclic s’est fait pour moi pendant les vacances d’été 2010, en Bolivie. Je traversais une période de doute et n’étais pas satisfaite du tournant que prenait ma vie. La désagréable impression de suivre une voie toute tracée sans avoir la possibilité de réellement influencer les choses ne me quittait pas. En Bolivie, j’ai réalisé que tout était possible, que ma vie n’était pas écrite et que j’avais simplement besoin de temps pour me trouver. Dès mon retour, le tour du monde a commencé à se dessiner et j’ai renoué avec les rêves de l’enfant Agathe.

Robin partageait les mêmes envies. Nous avons donc commencé à préparer un long voyage ensemble et fixé le départ à la fin de mes études, deux ans plus tard.

Ce que j’attends de cette aventure ? Du temps avec mon homme, la possibilité de découvrir le monde avec lui. Des rencontres, des rires, des galères. Du temps pour vivre, voir passer un voyage et en profiter pleinement, sans urgence. Grandir, mûrir, apprendre. Et à l’arrivée, mieux me connaître.

————————————————————————–

ROBIN

J’aime me poser des questions existentielles. J’ai commencé enfant avec le « pourquoi ? » qui agace tout parent normalement constitué, puis j’ai continué avec le « oui, mais pourquoi ? » qui énervait tant mes professeurs. J’ai appris à remettre en cause ce qui est établi, jusqu’à me remettre en cause moi-même ces dernières années et me poser la question : jusqu’où suis-je capable d’aller pour réaliser mes rêves ?

En 2009, lors de mon premier grand voyage à l’étranger dans les Rocheuses canadiennes, je me suis fixé comme objectif de réaliser un tour du monde au moins une fois dans ma vie.

Agathe m’a permis de franchir le pas, et aujourd’hui me voilà parti !

Ce que j’attends de cette aventure ? De nouvelles découvertes, de nouveaux questionnements, mais surtout des réponses qui me permettraient d’étancher ma soif de connaissances sans tarir ma curiosité naturelle pour autant. Je souhaite partager ce voyage, le vivre à deux et en profiter pleinement avant de rentrer et recréer un quotidien, une nouvelle aventure…